pupille-nation_edited.jpg

les conséquences de cette décision

Les impacts
 


Un impact sur les familles

Aujourd’hui, les conséquences de ces décisions font que ces 18 militaires décédés après juin 2017 sont reconnus uniquement avec la mention « Mort en service ».


Cette mention ne fait pas de distinction entre ces militaires décédés accidentellement dans l'exercice de leurs fonctions en mission et ceux qui décèdent dans les accidents de la vie courante au sein du régiment (hors missions, accident de la circulation, incident…).


Leurs enfants ne sont pas reconnus « Pupilles de la nation », Ils bénéficient seulement d’un régime de protection particulière jusqu’à leur majorité, les familles pourront demander ponctuellement des aides qui seront acceptées ou pas, leur conjoint perçoit 50 % de la pension de réversion.


Pour information, les 50% de pension de réversion de la veuve d’un sous-officier de l’armée de terre décédé après 15 ans de service approchent les 450 euros par mois.


Leurs noms ne seront jamais gravé sur le monument aux morts de leur commune. Leurs noms ne seront jamais cités lors de commémorations nationales… Ils sont les oubliés de la Nation.


Suivant les conditions de leur décès, les militaires sont honorés par l’attribution de la médaille militaire pour les sous-officiers, de la Légion d’Honneur pour les officiers ou d’autres médailles honorifiques.

Un impact sur les frères d’armes


De plus les conséquences de ces décisions ont aussi un impact sur les frères d’armes, car   quand l’un deux disparaît en service extrême, ils perdent une partie d’eux mêmes, et si ce décès n’a pas la reconnaissance de la Nation, l’incompréhension et le doute les interpellent sur le bien-fondé de leur métier.

Et s’ils continuent, ce sera à cause des contingences financières mais le cœur n’y sera plus et d’autres ne renouvelleront plus leur contrat.



Un impact sur les nouvelles générations de militaires


Et puis, comment les nouvelles générations de militaires pourront idéaliser leur engagement si la Nation ne reconnaît même pas les anciens dont les parcours ont été exceptionnels et reconnus par leur régiment et qui ont laissé leur vie dans des conditions extrêmes ?

 

Tél. 06 72 05 59 35
contact@lesoubliesdelanation.fr - www.lesoubliesdelanation.fr
Association régie par la loi de 1901 inscrite sous le numéro W061014460
11 allée des villas fleuries - 06800 Cagnes sur Mer